Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 21:00

 

 

Le chat possède de véritables pouvoirs thérapeutiques : il nous apaise, nous déstresse, soigne nos insomnies et chasse nos idées noires !

 

Plusieurs études récentes montrent que les gens qui vivent avec un chat jouissent d’une meilleure santé psychologique que ceux qui vivent sans. Tous les propriétaires constatent, jour après jour, le pouvoir de leur compagnon griffu, sans pour autant pouvoir l’expliquer.

 

Jean-Yves Gauchet, vétérinaire toulousain a découvert cette «ronronthérapie» sans l’avoir cherchée. «Tout a commencé en avril 2002, se souvient-il. J’étais en quête d’informations pour Effervesciences, la petite revue scientifique que je dirige sur le Net. Je suis tombé sur une étude d’Animal Voice, une association de recherche qui étudie la communication animale. Elle a repéré, statistiques à l’appui, qu’après des lésions ou des fractures, les chats ont cinq fois moins de séquelles que les chiens, et retrouvent la forme trois fois plus vite. D’où l’hypothèse d’une authentique action réparatrice du ronronnement : en émettant ce son, les chats résistent mieux aux situations dangereuses.» Car s’ils «vibrent» de bonheur en s’endormant, ils le font aussi quand ils souffrent et sont plongés dans des situations de stress intenses.

 

D’un point de vue purement physique, ces sons sont des vibrations sonores étagées sur des basses fréquences de vingt-cinq à cinquante hertz. Ces mêmes fréquences qui sont utilisées par les kinés, les orthopédistes, et en médecine du sport pour réparer les os brisés, les muscles lésés et accélérer la cicatrisation. Les compositeurs de musiques de films utilisent aussi ces basses fréquences afin de susciter des émotions.

 

«Le ronronnement utilise le même chemin dans le cerveau, à travers le circuit hippocampe-amygdale, une structure étroitement liée au déclenchement de la peur, indique Jean-Yves Gauchet. Écouter ce doux bruit entraîne une production de sérotonine, l’“hormone du bonheur”, impliquée dans la qualité de notre sommeil et de notre humeur.»

 

Le chat ronronne pour se guérir, mais ronronne-t-il aussi volontairement pour nous faire du bien ? … Joël Dehasse, vétérinaire à Bruxelles, est formel : un chat vibre essentiellement pour accroître son propre confort. S’il est champion pour nous débarrasser de nos énergies négatives, c’est aussi parce qu’il a vérifié qu’un humain serein est plus attentif et répond mieux à ses besoins. Le chat est capable de repérer notre détresse instinctivement, grâce aux phéromones que nous émettons (chaque émotion a sa propre odeur). Rien de très altruiste, donc. Sauf allergie aux poils de chat, il n’y a que des avantages psychiques et physiques à vivre avec lui.

 

Mais, curieusement, si le chat possède des vertus antidépressives, il ne nous met pas de bonne humeur. «Il libère les humains de leurs énergies négatives, sans pour autant en apporter de positives, constate Joël Dehasse. Le bien-être ressenti est surtout lié à la disparition des humeurs sombres.»

 

Le ronronnement n’est pas la seule «fonction» thérapeutique des chats. … le chat nous guérit aussi –et peut-être surtout– par les caresses que nous lui prodiguons, par les contacts physiques qui nous lient à lui. À travers eux, nous ressuscitons les premiers câlins avec notre mère. D’ailleurs, «plus nous avons manqué de tendresse dans l’enfance, plus nous avons tendance à nous tourner vers les animaux pour trouver auprès d’eux une complétude affective», affirme Isabelle Claude, équithérapeute, auteure du Cheval, miroir de nos émotions.

 

Les fameux bars à chats de Tokyo –il en existe sept–, où les Japonais viennent évacuer leur stress et se relaxer en compagnie de félins, remplissent cette fonction. Les matous jouent, vont, viennent. Les clients regardent, caressent. À l’entrée, un avertissement : «Interdiction de forcer un chat à être caressé.» Pour la tranquillité de tous, les enfants sont interdits. .. Une loi autorise les propriétaires d’immeubles à interdire les animaux domestiques, faute de place et par souci d’hygiène. Les bars à chats permettent de profiter d’eux sans en avoir les contraintes.

 

 

 

«Ce n’est pas seulement parce qu’il rend des services –comme chasser les rongeurs– que l’homme a laissé le chat s’installer sur ses canapés, observe Jean-Yves Gauchet. Non, je crois que les félidés et les hominidés étaient faits pour se retrouver. C’est au-delà du rationnel, ça nous dépasse.»

 

La vérité est que, entre l’homme et le chat, c’est magique ! 

 

Pour lire l'intégralité de l'article : LE CHAT, UN THÉRAPEUTE AU POIL

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Armide et Pistol 04/06/2010 19:28



Le chat "mange chagrin", c'est bien vrai pour le chien aussi !



Velenna 04/06/2010 23:29



C'est, paraît-il, la raison pour laquelle ils dorment beaucoup !



kokeen. 04/06/2010 17:16



100% d'accord ! et même quand on est allergique ils nous font du bien ++++++++++


je persiste et signe !


bizzzzzz et bon week end



Velenna 04/06/2010 23:13



Ils sont tous si beaux et si gracieux que c'est un plaisir de les observer. Ils pratiquent le stretching spontanément !



DE CHAT EN CHATS 31/05/2010 14:08



Comme tu le dis il rest encore beaucoup à faire pour qu'on accorde aux bêtes la place qu'ils méritent et qu'on ne les traite plus comme ... des bêtes.


Je t'embrasse



Velenna 02/06/2010 20:57



Hélas !



leschatsdumaquis 31/05/2010 10:51



 


Ton billet est passionnant ; même si nous sommes des Convertis inconditionnels, nous savons encore plus pourquoi il y a autant d'amour et d'énergie échangés entre nous


J'avais fait un article sur le ronronnement au début du blog ; j'avais appris à cette occasion ce qui a trait aux fractures ; c'est quand même incroyable !


Douceurs à tes petits félins, sans t'oublier ma chère Anne


Rose


 



Velenna 02/06/2010 20:56



Le sujet est passionnant, c'est pourquoi j'ai voulu faire partager cet article et donner les liens pour que les "Convertis inconditionnels" comme nous puissent s'y plonger.


 


Nous ne sommes certainement pas au bout de nos surprises dans le domaine de "l'intelligence animale" !






Margotte36 30/05/2010 09:36



Oui, je confirme le chat c'est vraiment un être magique, il nous apporte beaucoup plus qu'on ne le pense souvent et les humains qui les aiment, les aiment à la folie forcément ! J'ai lu
Joël Dehasse, et même si un peu difficile à suivre cela nous apprend beaucoup de ses comportements psychologiques.


Je te souhaite un excellent dimanche et gros bisous !



Velenna 31/05/2010 00:02



Merci pour le renseignement. Le livre de Joël Dehasse est dans la liste de mes prochains achats, ton avis le fait remonter en tête !



Présentation

  • : Le blog de Velenna
  • Le blog de Velenna
  • : Des chats craintifs me sont confiés en famille d'accueil par des associations afin de les sociabiliser avant de les proposer à l'adoption. Ce blog me permettra de les présenter à leurs futurs adoptants et de maintenir le lien. Les nouveaux maîtres sauront qu'ils peuvent compter sur moi en cas de problème et c'est un bonheur pour les familles d'accueil de voir leurs petits pensionnaires s'épanouir dans leur nouveau foyer.
  • Contact

Profil

  • Velenna
  • Je découvre avec bonheur qu'il y a une vie après la retraite et qu'il faut se dépêcher de la savourer.
  • Je découvre avec bonheur qu'il y a une vie après la retraite et qu'il faut se dépêcher de la savourer.

Les chats selon MAE

      Pour admirer tous les chats de Mae, cliquer ici

Recherche

IMPORTANT

 

Visitez le site
 
justice pour le animaux






ClicAnimaux.com - Cliquer pour Donner


Un PETIT geste...
pour une GRANDE cause

Un CLIC pour SAUVER les animaux !

Archives

Pour éviter la misère féline

 

 

Adoption chien, chat et rongeur 

 

Citations

Les chiens ont des maîtres, les chats ont des serviteurs. (Dave Barry)

J'aime les chats parce qu'il n'y a pas de chats policiers. (Jean Cocteau)

Il y a deux moyens d'oublier les tracas de la vie : la musique et les chats. (Albert Schweitzer)

Parce qu'on le caresse et le nourrit, le chien pense que nous sommes Dieu ; parce qu'on le caresse et qu'on le nourrit, le chat pense qu'il est Dieu.

On ne choisit pas un chat, c'est lui qui vous choisit. (Jacques Laurent)

La devise du chat : qu'importe ce que tu as fait, essaye toujours de faire croire que c'est la faute du chien. (Jeff Valdez)

Les gens qui haïssent les chats seront réincarnés en souris. (Jim Willis)

Ronronnements de fierté

 

Tag-copie-1.jpg

 

"I love your blog"

 

 

"Lemonade stand award"

  

 

 

aux Chats du Maquis

à Mamounette

à Gotrekounette

 

 

Visites